Peace, Love and veggie

Bonjour à tous !

Suite à des questions qui me sont régulièrement posées, je souhaite vous parler d’un sujet qui me tient à cœur. En effet, je suis végétarienne à tendance végétalienne (vegan). 

Mais tout d’abord, qu’est-ce qu’un végétarien ?

Un végétarien ne mange ni viande, ni poisson, ni sous-produits des abattoirs comme la gélatine, la présure, la graisse de bœuf… Bref, aucune chair animale (oui, les poissons et les volailles sont des animaux !). Ceux qui écartent le lait, les œufs et le miel (et leurs dérivés) sont appelés végétaliens.

Une différence entre vegan et végétalien ?

Être vegan ne se limite pas à l’alimentation. C’est une façon de vivre sans exploiter les animaux.
Bien entendu, l’alimentation est strictement végétale (c’est à dire qu’on ne consomme ni produit animal (viande et poisson) ni sous-produit animal (produits laitiers, œuf ou miel) ). Et dans la vie quotidienne, un vegan ne porte aucun produit d’origine animale (cuir, soie, laine, fourrure).

Je dis donc que je suis végétarienne à tendance végétalienne car je tends à diminuer au maximum ma consommation de produits laitiers et les œufs ! (Et pourquoi ?!)

Parce que… savez-vous que les poussins sont triés dès la naissance ? Les mâles sont gazés ou broyés vivants car ils ne sont d’aucune utilité pour l’industrie agro-alimentaire ! Les femelles, futures poules pondeuses, seront pour la plupart enfermées à vie dans des cages, puis envoyées à l’abattoir dès qu’elles ne seront plus rentables en ponte… Néanmoins, et selon mon avis personnel, ça ne me dérange pas d’utiliser des œufs de poules recueillies qui vivent à l’air libre et sont heureuses ! Mais les oeufs de l’industrie je dis NON ! 

Et savez-vous que pour qu’une vache ait du lait, il faut qu’elle ait un petit ? Donc les éleveurs font en sorte que les vaches aient 1 veau par an afin d’optimiser les rendements. Pour la majorité des cas, ces veaux sont le produit d’inséminations artificielles.  Les mâles sont séparés de leur mère au bout d’un ou deux jours afin d’être engraissés et tués. Quant aux femelles, elles sont maintenues en vie pour devenir des vaches laitières comme leur pauvre mère. Dès que les vaches ne produisent plus suffisamment de lait, elles sont évidemment abattues. Je privilégie donc le lait d’amande, de noisette, les yogourt au soja, etc aux produits laitiers qui favorisent cette torture ! 

Il est cependant difficile de bannir complètement les produits laitiers et les œufs de l’alimentation tant ils se trouvent PARTOUT (préparation végétarienne, gâteau, biscuits, crêpe,…)  ! Je n’en consomme donc pas pour le plaisir mais je suis parfois « contrainte » d’y faire face, ce n’est pas facile en habitant chez ses parents d’imposer un choix de vie sans déranger. Je suis déjà très heureuse qu’ils acceptent tant bien que mal mon végétarisme (et je craque parfois pour du fromage,…)

age de la viande !

« Mais nous sommes conçus pour manger de la viande, de la chair ! » FAUX !

Les études comparées entre l’homme et le singe ont prouvé que notre constitution anatomique et physiologique est semblable à celle du singe : d’un point de vue zoologique, l’homme est un primate. Donc, tout comme les grands singes, la véritable nature de l’homme est végétarienne, et la nourriture idéale par rapport à notre physiologie devrait se composer essentiellement de végétaux : légumes, céréales, fruits, graines, noix…

10363333_1513464892203218_3052684912667352755_n

Contrairement aux carnivores, dont la dentition est faite pour déchirer la chair d’un animal, les êtres humains ont une dentition qui ressemble à celle des herbivores, qui convient pour couper, écraser et réduire en « bouillie » des aliments relativement mous.

Et Comme les herbivores (et donc contrairement aux carnivores), notre salive contient des enzymes permettant la digestion de l’amidon contenu dans les végétaux, tandis que les sels acides de notre corps sont beaucoup moins puissants que ceux des carnivores qui en ont besoin pour digérer des os et du muscle. Les plus important sans doute est que, comme chez les herbivores, notre intestin est très long pour permettre la digestion et l’assimilation des végétaux,alors qu’il est très court chez les carnivores et omnivores pour que la viande passe très vite, sans risquer de macérer et de se putréfier.

L’être humain n’est pas un prédateur : il n’en a ni la force physique, ni la vitesse de déplacement, ni les longues dents tranchantes, ni les griffes acérées… Il n’est pas non plus un carnivore, ni un omnivore : Notre système digestif n’est absolument pas fait pour digérer de la viande ! Notre intestin notamment est beaucoup trop long, ce qui crée des problèmes de macération et de putréfaction. Les carnivores ont un intestin très court parce que la viande doit être digérée très vite pour ne pas pourrir! L’anatomie et la physiologie de notre corps sont parfaitement adaptées à un régime idéal strictement végétarien ! Ce qui explique pourquoi de nombreuses études scientifiques dans le monde entier montrent que les végétariens et végétaliens vivent mieux, en meilleure santé et plus longtemps et que nos amis omnivores !

Et les carence ? les protéines ? la vitamine B12? …

Non, nous ne mangeons pas que de l’herbe et des graines….

Contrairement à ce que beaucoup peuvent croire, un repas végétarien ne se limite pas à supprimer la viande de son assiette et à ne garder que les légumes et féculents… sinon cela amèneraient bien évidemment à des carences. On mange certes beaucoup de légumes mais aussi des pâtes, du riz, du blé, des céréales, des frites, des cordons bleu, des falfels, des « steak » haché, des durums ,des hamburgers, etc et tout ça SANS VIANDES/POISSONS et parfois sans produits laitiers et œufs!! La variété de produits disponibles en grandes surfaces et dans les magasins bio est très large !

Les protéines allez-vous me dire ? Et bien on en trouve dans les graines, les noix, les algues ! Seule la vitamine B12 doit être prise en complément, car notre sol en est appauvri à cause de tous ces traitements chimiques. Néanmoins elle est souvent ajoutée au lait végétaux (sinon la levure de bière n’est pas mal !)

Voici un petit tableau :

tableaux

« Mais pourquoi refuses-tu de manger ces mets délicats que sont les chairs animales !

Tout d’abord, je n’ai jamais réellement apprécié le goût de la viande. Je la mangeais pas convention, par habitude. Le déclic c’est fait très vite, mais oser l’imposer à pris beaucoup plus de temps !

Les raisons qui m’ont poussé à devenir végétarienne sont principalement ÉTHIQUES :

Penser que la vie d’un animal vaut moins qu’une vie humaine et qu’on a le droit de vie ou de mort sur eux sous quelques allégations fallacieuses, c’est ce que j’appelle du spécisme!! Les animaux ressentent la souffrance, la peur et ont des sentiments, tout comme nous. Je préfère donc voir une vache courir dans un pré que morte dans mon assiette !

« Les animaux partagent avec nous le privilège d’avoir une âme » Pythagore

«Se nourrir des animaux n’est pas loin de l’anthropophagie et du cannibalisme » Alexander von Humboldt

 

human meat2600

Mais aussi pour la planète :

La destruction massive par la sur-pêche et par la destruction des forêts pour les terres d’élevage ne font qu’un avec la consommation de produits animaux. Être végéta*ien est une des actions les plus importantes pour lutter contre ces problèmes. Et c’est également participer à la réduction des gaz à effet de serre car les bovins sont une source importante de méthane. Finalement, c’est aussi éviter des gaspillages de ressources et d’énergie!

Car oui, il faut environ 27 fois plus d’eau et 10 fois plus d’espace pour produire une protéine de boeuf qu’une protéine végétale, tout comme il faut produire 10 protéines végétales pour obtenir une seule protéine animale.  Plusieurs enquêtes vont jusqu’à conclure que le végétarisme ne sera plus un choix au fil des prochaines décennies car il n’existera plus assez de ressources sur terre pour supporter la production de produits animaux… Pour le moment, on déforeste des forêts entières pour l’alimentation carnée !

L’agriculture utilise 70% des ressources en eau douce ! Et en moyenne, une alimentation carnée nécessite plus de 15.000 litres d’eau par jour et une alimentation végétarienne 5000 litres. (1 kg de bœuf équivaut à une année de douche !)

Les élevages, du fait de la quantité d’excréments et d’urines rejetés par le bétail, polluent les rivières et les nappes phréatiques, sans oublier les antibiotiques, stéroïdes et hormones de croissance administrés aux bétails qui polluent aussi.

Il en va de même pour l’aquaculture et la pisciculture qui sont des activités très polluantes et une grande partie des sites de production ne traitent pas leurs rejets…

1008915222

Pour contrer la famine dans le monde :

L’alimentation basée sur la viande est en partie responsable du manque de nourriture dans le monde, étant donné que les terres, l’eau et d’autres ressources qui pourraient servir à produire de l’alimentation pour les humains, sont utilisées pour nourrir les animaux d’élevage…

Les cultures qui pourraient donc être utilisées pour nourrir les personnes affamées sont utilisées à la place pour engraisser les animaux élevés pour produire de la nourriture. La production de céréales pour nourrir les populations passe au second plan parce que le monde industriel exporte ses céréales vers les pays en voie de développement et importe la viande produite là-bas à partir de ces mêmes céréales.

tier monde

Et enfin pour respecter mon corps et ma santé :

Le régime végéta*ien contient beaucoup de vitamines, de gras et de minéraux essentiels favorisant le développement d’une bonne santé. Une meilleure immunité, une bonne concentration, une plus forte joie de vivre et une puissante endurance. Et bien sûr, en favorisant une plus longue longévité de vie ! Plusieurs aliments végétaliens participent également à la prévention du cancer, de l’ostéoporose et des maladies cardiovasculaires. Tout cela en plus d’aider à la réduction de l’obésité et des symptômes du diabète. Pour finir, les végétaux ne sont pas des vecteurs d’hormones, d’antibiotiques ou de médicaments, comme la viande (les cadavres) que vous consommez.

1506412_10203503290170554_134921879226137931_n

Depuis que j’ai modifié mon mode de vie je me sens beaucoup mieux dans mon corps et dans ma tête. Je suis en accord avec ce que je suis vraiment et j’ai plein de petits soucis qui ont disparus ! (boutons, ballonnement, certaines migraines,…) Je me sens beaucoup plus légère et plus heureuse !

Je ne peux que vous conseiller ces 3 vidéos pour vous sensibiliser un peu plus à la cause animale et de la planète :

Earthlings VOSTFR – Earthlings VF (voix off  Georges Laraque)

Le discours le plus important de votre vie GaryYourofsky

Attention : vidéo choc de 269 Life (public averti)

Merci de m’avoir lu, j’attends avec impatience vos retours, questions et réactions. Le tout dans le respect de soi et de l’autre.

Suivez-moi sur FacebookTwitter et Instagram !

Publicités

16 réflexions sur “Peace, Love and veggie

  1. J’ai adoré ton article! Ca fait un sacré bout de temps que je veux devenir végétarienne, depuis que mon prof d’histoire m’a parlé de GaryYourofsky quand j’ai vu sa vidéo, j’ai pleuré, je me suis sentie horrible, j’avais envie d’aller libérer tout les animaux en captivité. Depuis mon rapport à la viande à changer, je n’ai toujours pas arrêter la viande il va me falloir plus de temps mais j’en manges très peu. J’espère que l’année prochaine je serais officielement végétarienne et pourquoi pas végétalienne, ahah.

    Bisous ❤

    • Ca faisait longtemps aussi, mais je n’ai jamais osé m’imposer à mes parents. Aujourd’hui c’est chose faite et ça se passe +/- correctement ! 🙂
      Mon envie de supprimer également tous les produits laitiers passe beaucoup moins bien par contre… Il faut laisser le temps au temps..
      As-tu regardé Earthlings ? c’est radical !

      Bisous ♥

      Noémie

    • Heelo !
      Mais nooooooooooooon :O Il y a une foule de produits sans gluten adaptés au végé, au magasin bio pres de chez moi il n’y a que ça !
      Pour les lait végétaux, la plupart ne contient pas de gluten !

      Je souhaite réduire le gluten au maximum aussi !! 🙂

      • C’est vrai tu trouves tant de choses que ça ?? En tous cas en ce qui concerne le simili carné je ne trouve rien du tout 😦 Je vais tester les protéines de soja déshydratées dans les jours qui viennent !

      • Oui je trouve pas mal de choses ! Tu as été voir en magasin bio ?
        Quand j’irai faire les courses j’essayerai de prendre des photos des produits disponibles pour que tu vois les marques etc. je ne les ai plus en tête. je sais qu’alpro en fait 🙂

      • Oui j’ai été voir mais soit je regarde mal soit il n’y a pas grand chose par chez moi :-/
        Ah oui je veux bien des photos si ça ne t’embête pas ! Merci 🙂

  2. Bonsoir !

    Après avoir lu ton article, et avoir été convaincue en grande partie, j’ai décidé de suivre ton conseil, de regarder les vidéos. tes propos était (sont) clair et juste, mais on ne peut pas se rendre compte de la cruauté sans avoir vu… c’est chose faite.

    Après avoir visionné les vidéos avec mon mari (enfin fiancé, il t’a lu également) nous avons ouvert notre frigo, nos armoires, pris un grand sac en retirer tout ce qui contenait des produits animaux… !!! C’est fou, on n’a plus rien dans nos armoires… demain nous irons faire les courses, en étant conscient de notre impact !

    Alors nous te disons merci, merci de nous avoir ouvert les yeux… je vais partager ton articles à mon entourage.

    Merci !

    Marine et Louis-Philippe

  3. coucou
    j’ai bien apprécié ton article!
    je me rends compte que je mange de moins en moins de viandes rouges mais de là à me passer totalement de poissons, oeufs avec mes 2 hommes à la maison c’est mission très difficile!
    mais je te rejoins sur le principe ^^
    bizoux, cindy

    • Bonjour Cindy !
      C’est possible d’y arriver, il y a des substituts qui ont le goût de viande te la texture vendu en grande surface ! (par exemple : lasagne / pate bolo / hachi parmentier avec du cohrn ! c’est délicieux et sans cruauté pour les animaux !)
      As-tu visionner Earthlings avec ton compagnon ? Après ça, ce n’est même plus un effort d’arrêter ce poison 🙂

      Bisous ♥

      Noémie

  4. Pingback: FlashBack 2014 : on repart sur de bonnes base | Peps and Fresh

  5. Pingback: A mes amis omis… | Peps and Fresh

Laissez moi un mot doux :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s